Montagne-cool, la montagne à portée de main

flux rss

Facebook

twitter

Montagne-Cool Mobile

La quete du Graamme

Accueil -> Topos

Listes des topos (867)

Activités : Alpinisme cool mais musclé, Alpinisme familial, Canyoning touristique, Cascades accueillantes, Escalade Cool mais musclée, Escalade facile, Grimpette avec enfants, Hors piste esthétique, Mountainboard de foufou, Rando rivière, Randonnée avec les mains, Randonnée tranquille, Raquettes détente, Rollers tout terrain (RTT ;-), Spéléo loisir, Surf & Ski de randonnée promenade, Trek/Raid aventure, Via Ferrata plaisir, VTT d'altitude, ... Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, faites un voeux et Hop !

Topos du moment

Roche Château [Cerces]

Belle randonnée dans le cadre magnifique des Cerces.Panorama superbe à 360° au sommet sur les sommets des Cerces, des Écrins, le Mont Thabor, les Aiguilles d’Arves et la vallée de la Maurienne et même le Mont Blanc.
(...)

Proposé par JLDroin

Lire la suite...



Alpinisme cool mais musclé


Alpinisme familial

Dôme de Chasseforêt [Vanoise]

note 4 etoiles [73] GPS TOS

Dôme de Chasseforêt


Publié par 123gravir


Canyoning touristique


Cascades accueillantes


Escalade Cool mais musclée


Escalade facile


Grimpette avec enfants


Hors piste esthétique


Mountainboard de foufou


Rando rivière


Randonnée avec les mains

Le Grand Galibier [Cerces]

note 5 etoiles [73] GPS TOS

Il y a une vie après le vélo autour du col du Galibier… Dans ces étendues sauvages, entre Maurienne et Briançonnais, lorsque la caravane du tour a déserté les lieux, entraînant avec elle sa horde de campings car, on se retrouve bien vite tranquille. Et les voitures que l’on croise ne sont que de passage. Cette route qui serpente n’est que le moyen, pour beaucoup, de changer de vallée. Seuls les cyclistes trouvent un intérêt à suer pour atteindre ce col, à grand renfort de pleines bouffées de CO2 lâché par les véhicules tout aussi poussifs… Pourtant, en y prenant garde, on remarque de part et d’autre du col, en levant la tête, que le Galibier, c’est aussi et surtout un sommet que l’on a très justement qualifié de « Grand ». Grand, parce qu’il domine et qu’il est visible de partout. Grand aussi par sa position centrale entre Ecrins et Mont Blanc. Grand finalement de caractère, car il ne semble pas vouloir s’offrir facilement au randonneur. Pourtant, avec un peu d’attention, on découvre vite que ce colosse présente une ligne de faiblesse, certes cachée au premier abord, mais bien réelle. Pas besoin d’être alpiniste pour s’offrit ce sommet, pour peu que le dénivelé ne vous inquiète pas trop (environ 1200m) et que poser les mains et jouer avec les pierriers vous amuse… On l’aura compris, la montée au Grand Galibier n’est pas une petite promenade. C’est un sommet sérieux, où l’on aimerait pas se trouver par gros temps. Il reste toutefois facile et assez à l’écart des grandes foules estivales. Ne le boudez donc pas. Le dépaysement est au rendez-vous ; la richesse géologique, la faune peu farouche (les bouquetins, dans la combe sommitale se laissent quasiment caresser !) et l’itinéraire très varié sont autant d’éléments qui devraient vous convaincre !


Publié par Jyhes

Aiguille Noire // Voie Normale [Vallée de la Clarée]

note 0 etoiles [05] GPS TOS

Loin des échangeurs, des grands axes de communications, l’homo civilisus peut vite perdre ses points de repères, lorsque que l’environnement et les échelles diffèrent. Pourtant, là-haut, une vallée n’est jamais très loin de la suivante. En d’autres temps, souvent guidé par la foi (mais aussi par son esprit mercantile !), l’homo montagnus n’hésitait pas à franchir cols et passages escarpés pour rejoindre son congénère, le temps d’une prière ou d’une transaction vaguement équitable. Ce sont parfois encore ces sentiers historiques que nous empruntons aujourd’hui. La logique de leurs itinéraires est évident, tout comme leur fonction.Le sommet qui nous intéresse aujourd’hui se trouve justement en plein centre de ces convergences pour nous offrir un panorama exemplaire : au sud, la vallée de la Guisane - que l’on pourra rejoindre par le pont de l’Alpe - est toute proche et bien sûr, le massif des Ecrins tout entier se profile immédiatement. Plus à l’Est, c’est la vallée de Névache. Le Mont Thabor n’est guère loin ! Au Nord, Valloire permet de regagner rapidement la Maurienne, puis la Tarentaise. Passés les glaciers de la Vanoise, le Mont Blanc n’est guère loin ! A l’Ouest finalement, dans le prolongement des aiguilles d’Arve, le discret massif de Belledone montre son plus beau versant… On l’aura compris, la position centrale et l’altitude respectable de la Pointe Noire en font un belvédère de choix. Oublions donc un temps les grands axes de communication, utilisons simplement nos meilleurs attributs : les jambes d’abord pour atteindre la cime. Les yeux ensuite pour prolonger le voyage. La tête enfin pour continuer à être en haut, même bien après la redescente…


Publié par Jyhes

Crête de Morettet [Vercors]

note 0 etoiles [26] GPS TOS

Crête de Morettet


Publié par Tournesol


Randonnée tranquille

Mont de la Coche [Bauges]

note 4 etoiles [73] GPS TOS

Au centre des Bauges


Publié par Dom-73


Raquettes détente

Crêt du Char [Bauges]

note 0 etoiles [74] GPS TOS

Au coeur des Bauges [Bauges]


Publié par Dom-73


Rollers tout terrain (RTT ;-)


Spéléo loisir


Surf & Ski de randonnée promenade

Pointe du Bouchet // Hors Pistes [Vanoise]

note 0 etoiles [73] GPS TOS

Le versant « Maurienne » de la station de Val Thorens et souvent boudé par les skieurs. Bien mal leur en prend tant ce coté, surtout à Noël, est truffé d’atouts inespérés : ensoleillement record l’après midi et hors pistes restant assez longtemps vierges… A se demander parfois s’il ne serait pas possible de prendre uniquement un forfait « Orelle » ;-)La dernière remontée vers la pointe du Bouchet, même si elle dénote un peu avec le reste du domaine (on s’habitue vite au double six place débrayable ;-) est une vrai bénédiction pour l’amateur de hors piste. Déjà sur le versant même de la piste rouge de descente, les possibilités d’écarts dans la poudreuse sont impressionnantes, c’est sans compter sur le versant du glacier du Bouchet (accessible par le col Lory déjà décrit). Cet itinéraire à déjà fait les honneurs d’une piste noire pendant une année, mais qui ne semble plus être au goût du jour des pistes/baliseurs. Dommage, car le petit coup de dameuse, surtout en fin d’itinéraire, avant de regagner les pistes était une aubaine tant on se retrouve facilement à « brasser dans la peuf » sur l’interminable faux plat avant de passer sous le télésiège d’Orelle. Dans tous les cas, si la piste a disparue, la majorité des skieurs aussi, alors ne boudons pas le plaisir de faire sa ligne dans ce vallon bien plus connu par sa version « Lory ». La descente N sur le glacier du Bouchet, bien qu’assez raide (ancienne piste noire donc) vous est toute réservée. Cool…


Publié par Jyhes

L'Aiguille de Polset [Vanoise]

note 0 etoiles [73] GPS TOS

La station de Val Thorens n’est pas à proprement parlé le paradis du randonneur hivernal. Les remontés sont omniprésentes et les espaces sauvages, en conséquence, en voie de disparition. Outre quelques beaux hors piste, Val Tho n’en reste pas moins voisine des fameuses aiguilles de Peclet-Polset. Même s’il est bien plus esthétique de les gravir par le Glacier de Gébroulaz, en crampon piolet, la version par le glacier de Chavière reste une belle balade à la (demi) journée, offrant un peu d’aventure dans ce monde de pistes balisées. Ne boudons pas notre plaisir donc, d’autant que l’aiguille de Polset en hiver est d’accès facile, sans autres dangers objectifs que les avalanches (tout de même !). L’approche est considérablement réduite par l’enchaînement des télésièges de la Moraine puis du Col. Les intégristes pourront mettre les peaux au départ de la station. Mais à quoi bon. Si vous êtes arrivé jusqu’ici, ne mentez pas, c’est que vous aviez aussi envisagé de profiter du domaine skiable. Sinon, si l’idée était de faire exclusivement une semaine de ski de rando, vous vous êtes singulièrement trompé de vallée ! Passez votre chemin… Pour les autres, carpe diem. Cette petite rando est un + dans la semaine de grand ski qu’offre Val Tho et justifiera parfaitement le fait d’avoir quand même emporté les peaux (ou les raquettes pour les surfeurs). 0 la redescente, vers midi, vous aurez tout le temps d’enchaîner par le hors piste du col Pierre Lory (décrit sur ce site) et de vous finir sur les pistes du versant Maurienne… Veinards !


Publié par Jyhes


Trek/Raid aventure


VTT d'altitude


Via Ferrata plaisir

Via Ferrata des Demoiselles du Castagnet [Mercantour]

note 0 etoiles [06] GPS TOS

"Lâchez vous, faites-vous plaisir, faites-nous plaisir..." Voici peut être le cahier des charges fourni par la mairie de Puget Theniers à la société réalisatrice de cette bonne surprise ! En effet, à trop pratiquer, on tombe souvent sur des via "prétexte". Prétexte à faire mousser la municipalité & l'O.T. de n'importe quel coin de France qui peut donc, comme les autres dire "nous aussi, on en a une !". Prétexte à donner du boulot à des guides dont la fonction première n'est, vous en conviendrez, pas à proprement parler l'accompagnement en via. Prétexte enfin à dynamiser le pseudo commerce touristique en espérant que le grimpeur consommera aussi du pain, du vin et tout le tintouin ! Bref, au final, souvent une via sans ambition, sur un rocher sans envergure, garanti sans sensation. A Puget-Thénier, considérez que c'est tout le contraire ! Ici, c'est le fun qui prévaut. Le pont népalais, le pont de singe et la tyrolienne ne sont pas là pour faire de la figuration, mais pour donner de l'émotion ! L'impression de gaz est bien rendue, banane sommitale garantie ! Mention particulière pour le prix tout doux (tout se paye !), et pour la "confiance" accordée au pratiquant. Pas de guitoune "péage" austère. On mise sur le savoir vivre, en s'acquittant de la redevance à l'O.T. bien loin de la via. Cerise sur la gâteau, il est possible de ne louer QUE la poulie et non tout le fatras habituel que chacun est sensé posséder. Un sans faute, vraiment !


Publié par Jyhes

Via ferrata d'Auron [Mercantour]

note 0 etoiles [06] GPS TOS

"Si t'as pas de bras, alors n'y va pas !"Vous voilà prévenu, cette via, ce n'est pas pour les 1/2 portions... S'amusant avec une longue barre rocheuse, accrochée à une belle crête aérienne, le parcours - ou plus exactement l'ensemble des parcours car on a affaire avec des tronçons bien délimités, praticables individuellement - propose un ensemble homogène et varié avec un fort caractère "haute montagne". En effet, à 2000 m, on est loin de l'ambiance des via "urbaines", accessibles en trois pas et pour lesquelles on peut admirer le pont de singe de la terrasse du bistrot ! Pour pratiquer cette petite aventure, assez à l'écart des saignées pratiquée dans le massif pour le domaine skiable, il vous faudra d'abord l'atteindre ! D'Auron, une piste à la viabilité douteuse, empruntée par les VTTistes vous amènera non loin du départ. Nous avons opté pour l'autre alternative, au départ de Saint Etienne de Tinée. D'abord, l'accueil dans ce village authentique y est irréprochable (ce qui ne préjuge en rien de celui d'Auron !), ensuite, parce qu'on souhaite vous soumettre une proposition déraisonnable : plutôt que vous "télépulser" vers la via (apellation pompeuse donnée à la remontée mécanique), pourquoi ne pas essayer de vous "podopulser" (appellation pompeuse donnée à votre mode de propulsion autonome, qui sera bien sollicité ce coup, car c'est une bavante de plus de 1200 mètres qui attend vos guiboles...) Quelque soit votre choix, dans tous les cas, c'est une via généreuse qui vous attend, fourrée avec de bons morceaux de traversées déversantes, on tire sur les bras, on écarte les jambes et on rentre les fesses... Vivement la rentrée que l'on se repose !


Publié par Jyhes