Montagne-cool, la montagne à portée de main

flux rss

Facebook

twitter

Montagne-Cool Mobile

La quete du Graamme

Accueil -> Articles -> Chroniques

La Bérarde

C’était un matin d’août, on venait de quitter le refuge des Ecrins, on slalomait entre les crevasses du glacier blanc, on s’était attaqué à la roche Faurio. Nous avions décidé, à l’unanimité, devant une pinte de bière (la veille) de passer le col des Ecrins pour rejoindre la Bérarde, redescendre le glacier de bonne Pierre (enfin ce qu’il en reste !).Au col, la chaleur était accablante et la descente du col délicate, pour moi…il faut préciser que je, enfin, nous étions 2 (enceinte de 3 mois…), une longue, longue descente dans la moraine, univers très minéral.

christelle (30-05-2011)

0 (0)





A 16 heures, je ne rêvais que de 2 choses : une douche et un gros plat de pâtes.On n’avait rien réservé, on était parti sur un coup de tête, la soirée semblait compromise. Angelo nous parlait vaguement « d’un hébergement privé » où il y aurait moyen de…

Le temps commençait à se charger, d’énormes nuages noirs s’accrochaient aux cimes. On pressait le pas.

De + en + nauséeuse… Les « gars » sont partis devant…

Enfin, le village se dessinait devant moi, je remarquai aussitôt ce fameux parking qui a tellement fait couler d’encre ces derniers temps. Nous nous sommes retrouvés chez Dédé et Marie Odile, mes souhaits furent exhaussés( douche + gros plat de pâtes, j’en demandais pas tant !).

Le ciel était de plus en plus noir, des éclairs illuminaient les sommets proches, le vent commençait à souffler violemment… Puis un bruit sourd, inconnu ??? De gros blocs de pierres se détachaient de la paroi voisine, emportés par des coulées de boue qui allaient couper la route momentanément. Nous étions témoins d’un spectacle impressionnant, bien au chaud chez Dédé, avec le poulet basquaise et les macaronis qui mijotaient. On se sentait bien…à l’abris, dans notre « havre de paix »…Le pastis réchauffait les esprits ; on côtoyait les personnages mythiques (ceux qui font la « une » de nos magazines de montagne) comme Rémi Turc.

La télé était allumée et diffusait les dernières nouvelles du monde, autour de nous, la montagne s’effondrait…, on était vraiment loin de tout ça, coupé du monde. je ne me lassais pas d’écouter leurs récits de montagne, de leur vie rude en hiver( le ravitaillement s’effectue en hélico, car la route est coupée dés novembre).

Le lendemain, le réveil matinal fut difficile, Marie-Odile eut la gentillesse de nous préparer des thermos d’eaux chaudes. Il fallait maintenant gagner le col de la temple pour redescendre sur le glacier noir et rejoindre le pré de Mme Carles : notre point de départ. On les quittait la larme à l’œil, en leur promettant qu’on reviendrait avec le petit ou la petite l’année suivante.

Chose promise, chose due…

Eté 2004, nous voilà de retour avec Léo (4 mois, déjà acclimaté depuis 1 mois de ballades en montagne). On apprend que Dédé et M-Odile n’accueillent plus de touristes…

Mais, ils nous accueillent à bras ouverts. Un grande tablée, ils invitent des amis, des universitaires belges, l’incontournable Rémi Turc. Le menu est d’autant plus surprenant : une fondue chinoise, ici, à la Bérarde !!!

Etonnant, des dizaines de crustacées et de poissons baignent dans le bouillon de légumes et de champignons noirs.

La mauvaise nouvelle : on mange avec des baguettes.

Assise à côté de Rémi Turc, nos regards se croisent, on bataille avec « nos instruments », les grains de riz s’échappent…Moments privilégiés de complicité, les langues se délient…

Dédé et M-Odile, toujours le sourire, sortent le saké (pas terrible, à vrai dire…), c’est le moment de sortir nos réserves: notre mirabelle. J’avoue qu’elle fut plus qu’appréciée! On a évité nos incontournables histoires belges ce soir-là pour ne pas froisser nos universitaires belges !

Encore merci à vous, Dédé, M-Odile et les autres de la Bérarde pour ces petits moments de bonheur.



Les internautes ont dit...


 



Retour à la liste des articles

Haut de page

© Montagne cool - Enigmes cool - Livres sur la montagne 2004 à 2018

Infos légales | Nous contacter | Partenaires | Liens | Plan du site

En manque d'Aventure, voici 5 idées de sorties...

Etangs de Bassies [Ariège-Aiguestortes-Estats], Les derniers lacets du Gothard [Alpes Suisses - Uri], Cascades d'Orgon // glace ou canyoning [Massif de l'Aigoual], Via ferrata d'Aussois // Les Rois Mages [Vanoise], Via Ferrata de Vicdessos // Face nord [Ariège-Aiguestortes-Estats],

Et un peu de lecture...

Forêt de Fontainebleau, Étonnantes Pyrénées, Messages de sagesse (calendrier perpétuel), Le Fond du Bocal T2, Sur les chemins des légendes pyrénéennes,