Montagne-cool, la montagne à portée de main

flux rss

Facebook

twitter

Montagne-Cool Mobile

La quete du Graamme

Accueil -> Topos -> Randonnée avec les mains

Briançon > Névache (05) : Aiguille Noire // Voie Normale [Vallée de la Clarée]

Loin des échangeurs, des grands axes de communications, l’homo civilisus peut vite perdre ses points de repères, lorsque que l’environnement et les échelles diffèrent. Pourtant, là-haut, une vallée n’est jamais très loin de la suivante. En d’autres temps, souvent guidé par la foi (mais aussi par son esprit mercantile !), l’homo montagnus n’hésitait pas à franchir cols et passages escarpés pour rejoindre son congénère, le temps d’une prière ou d’une transaction vaguement équitable. Ce sont parfois encore ces sentiers historiques que nous empruntons aujourd’hui. La logique de leurs itinéraires est évident, tout comme leur fonction.Le sommet qui nous intéresse aujourd’hui se trouve justement en plein centre de ces convergences pour nous offrir un panorama exemplaire : au sud, la vallée de la Guisane - que l’on pourra rejoindre par le pont de l’Alpe - est toute proche et bien sûr, le massif des Ecrins tout entier se profile immédiatement. Plus à l’Est, c’est la vallée de Névache. Le Mont Thabor n’est guère loin ! Au Nord, Valloire permet de regagner rapidement la Maurienne, puis la Tarentaise. Passés les glaciers de la Vanoise, le Mont Blanc n’est guère loin ! A l’Ouest finalement, dans le prolongement des aiguilles d’Arve, le discret massif de Belledone montre son plus beau versant… On l’aura compris, la position centrale et l’altitude respectable de la Pointe Noire en font un belvédère de choix. Oublions donc un temps les grands axes de communication, utilisons simplement nos meilleurs attributs : les jambes d’abord pour atteindre la cime. Les yeux ensuite pour prolonger le voyage. La tête enfin pour continuer à être en haut, même bien après la redescente…

jyhes (16-08-2006)

0 (0)



Voir, c'est déjà rêver d'y être...

  • Sortie de la brèche caractéristique
  • Lac du Grand Ban, Col des Cerces et Ecrins en fond.
  • Derniers ressauts avant  la brèche.

Proposer une photo

Le beurre

Topo Old School

Proposé par jyhes le 16-08-2006

Activité : Randonnée avec les mains

Cotation : cotation contributeur de 5 - Grille de cotation

Durée : 3 à 4 heures de montée. 2 à 3 heures de descente.

Dénivelé : Mini : 2039 m Maxi : 2869 m Denivelé : 850 m

Saison :


Ou consulter l'itinéraire détaillé décrit par jyhes :

Briançon > Névache (05), De Briançon, prendre la route du col de Mongenèvre et rapidement, à la sortie de la ville, après quelques virages, tourner à gauche et suivre "Névache" (vallée de la Clarée). Passer le village de Névache (attention, route fermée la journée en été - navettes) et aller au terminus de la route (Refuge de Laval)


Carte : IGN Top 25 3535OT

GPS : Télécharger le tracé GPX - Visualiser le tracé


L'argent du beurre


Du P (2039 m), remonter NO par le GR 57A (Tour du Mont Thabor) jusqu’au refuge des Drayères (2187 m). Continuer main gauche l’ascension (NO puis O) vers le seuil des Rochilles. Passer le lac de la Clarée et contourner le Lac Rond par la droite. 200 m plus loin, prendre le premier sentier à droite (N) en direction du col de la Plagnette (itinéraire VTT). On peut alors remarquer une sente qui serpente dans un éboulis, non loin du col. Au col (2500 m), passer le premier cairn (pancarte et bivouac) pour trouver immédiatement après une deuxième pancarte VTT. Là, quitter le sentier pour emprunter une sente main droite qui monte en contournant un bombé rocheux. Suivre cette sente discrète jusqu’aux éboulis (E). En sortie d’éboulis, on franchit quelques escaliers rocheux. La sente est mieux tracée. Vers 2580 m elle semble s’arrêter sur un plat (c’est le départ logique de la Pointe Noire en traversée). Retrouver non loin la sente qui poursuit son cheminement + ou – horizontalement plein N, à travers les ressauts rocheux. Vers 2650 m l’itinéraire devient moins évident, lorsqu’il traverse des éboulis fuyants (ONO). Quelques gradins herbeux et rocheux vous amènent à une brèche caractéristique (main droite), au pied de la pointe (un anneau d’assurage). Désescalader cette brèche étroite (main courante ou assurage au besoin) pour se retrouver au pied d’un couloir douteux. C’est le passage le plus exposé du parcours. Vérifier chaque prise et garder ses distances de sécurité (possibilité d’ancrage à mi parcours au besoin et piton ou becquet en sortie). A la sortie du couloir, le sommet se trouve non loin par quelques pas faciles d’escalade sur du bon rocher (enfin !). 2869 m, panorâââhma !


Retour : Retour à l’identique (rappel possible dans le mauvais couloir). Il est toutefois possible d’éviter le retour par le lac Rond : après les lacets dans les éboulis fuyants, avant que le sentier reprenne un profil convenable (2650 m), on peut continuer la descente vers le ruisseau des Rochilles qui ramène vers le GR du départ, bien visible en bas.






Et la crémière !

Vous êtes dans le coin ?


Retour à la liste des topos

Haut de page

© Montagne cool - Enigmes cool - Livres sur la montagne 2004 à 2017

Infos légales | Nous contacter | Partenaires | Liens | Plan du site

En manque d'Aventure, voici 5 idées de sorties...

Le Grand Manti [Chartreuse], Pics de Cluchemet, Cucuyon et Couard // Par les crêtes [Massif des 3 évéchés], Le Sentier du Karst [Vercors], Via ferrata Bony d'Envalira // Andorre [Haute Ariège-Andorre], Pic d'Ardiden // voie normale [Cauterets-Vignemale],

Et un peu de lecture...

Balades à vélo en Ardèche méridionale, RoadBook 2, Randonnées et ascensions choisies dans le Parc National des Pyrénées Occidentales (Vallée d'Aspe, d'Ossau, d'Azun), Gîtes d'étape et refuges, Ticket to Tokyo,